comment ne pas se tromper en achetant une barre de son pas chère : discussion avec René Morel du site internet monchoixbarredeson.fr

La super connectivité

Débarquées dans un marché novateur, les barres de son ont très promptement adopté le Bluetooth pour la diffusion de contenu, même téléviseur éteint, ainsi que la Near Field Communication (NFC) qui rend possible d’appairer les appareils portables avec une souplesse surprenante.

Les home-cinéma ont passé le pas, cependant le format des amplis, habituellement conçus pour se placer dans un empilage “Lecteur Blu-ray / Ampli / Box”, ne permettent pas l’accès simple à une puce NFC. La barre, quant à elle, posée sur un mobilier télé, incite évidemment à s’en rapprocher pour placer son téléphone dessus. l’home-cinema n’a pas son mot à dire ici.

Pour chacune des connexions filaires conventionnelles, il n’y a pas de différence discernable, à part que les amplificateurs d’home-cinema ont la plupart du temps tendance à fournir un nombre plus important de ports Hdmi.

La spatialisation du son

Sûrement l’ensemble 4.1 ou 8.1 l’emporte haut la main.

Les barres de son de luxe, notamment chez Yamaha, se targuent de produire du son 8.1 à partir d’une barre de son multimédia, en mobilisant leur savoir faire acoustique. Si leurs barres de son sont utilisées dans une chambre partiellement rectangulaire, elles arrivent à spatialiser le son par rebond sur les murs. Certes, l’effet perçu n’arrive pas au stade d’un véritable ensemble avec les enceintes disposées aux coins de la pièce, mais ça pallie au principal point faible des barres de son. Ces systèmes ne sont toutefois pas offerts. l’home-cinéma garde par conséquent malgré tout l’avantage.

Liaisons aisées

Si la majorité des barres de son multimédia et des plateaux sonores se branchent rapidement à la TV grâce à un câble HDMI, celui-ci ne se trouve pas forcément dans le paquet. Un câble HDMI de 1,5 m est toutefois aisé à dénicher dans de nombreux commerces pour moins de 10 €.

Il faut toutefois discerner une entrée HDMI d’une sortie HDMI. Lorsqu’une barre de son propose une seule liaison HDMI, cela signifie qu’elle contient une entrée HDMI pour la télévision qui, elle, doit être dotée d’une liaison HDMI avec technologie ARC (Audio Return Channel) qui donnera la possibilité de déplacer le son vers cet appareil extérieur.

En savoir plus ici

Barre de son hi-fi LG SJ9

site web ici

Bien qu’elle soit un peu moins performante que ses principales rivales, les Samsung HW-K950 et Sony HT-ST5000, la LG SJ9 est une option sensiblement plus abordable pour goûter aux plaisirs du Dolby Atmos. Livrée avec son caisson de basses, cette barre de son connectée convainc par sa qualité audio, son esthétisme admirable, ou encore pour son inclusion de la technologie Chromecast de Google. Toutefois, celle-là sera plus à l’aise en home cinéma qu’en musique, le son manquant d’un brin de tonalités et le caisson de basse de justesse. Mais la SJ9 n’en reste pas moins l’une des meilleures barres de son du moment.

Barre de son connectée Samsung HW-MS650

La barre de son connectée Samsung HW-MS650 possède 3 canaux avec woofer incorporé 9 haut-parleurs dont 3 tweeters et 6 woofers. Elle est compatible Dolby 5.1ch et DTS Digital Surround. On y trouve un port HDMI compatible ARC, une entrée optique, d’une entrée analogique Jack 3.5 et est compatible Bluetooth 4.1 pour les liaisons wireless, mais également Wi-Fi DLNA. Cette barre son affiche un bon design avec de l’aluminium brossé et produit un son de qualité sans besoin de caisson externe. Prix : 407 €.

Enrichir le confort d’écoute de son téléviseur : 200 €

Vous devez forcer l’oreille pour bien entendre les sons et les voix, les dialogues vous paraissent quelque peu étouffées… Autrement dit , le son de votre écran télé ne vous contente pas. Une barre de son multimédia, fut-ce un exemplaire d’entrée de gamme commercialisé autour de 200 €, accroîtera grandement votre plaisir. Il faut savoir que nos tests en labo sont assez sévères : même les barres de son les moins bien notées accroîtront la qualité phonique des séries tv.

Entrée optique

Tous les écrans tv sont dotés d’une sortie audio optique (appelée comme ça parce que le câble qui véhicule la commande digitale est constitué de fibre optique). L’entrée optique, nécessairement disponible sur les barres de son, donne la possibilité d’adresser l’information audio de votre téléviseur à destination de la barre de son hi-fi.

Les limites des barres de son

regardez ce site

Les défauts que peut comprendre l’utilisation des barres de son. Les barres de son multimédia génèrent d’excellents sons d’haute intensité et de forte puissance, mais remarquons néanmoins qu’elle ne peut valoir une véritable installation compétitive de fabrication sonore de grande qualité. Quelques-uns de ces modèles sont voués à des manifestations et donc à toucher un vaste public. La barre de son, inversement, se cantonne habituellement à une salle, un salon ou un home-cinema. La barre de son nous le savons tous aide à l’optimisation de l’utilisation de la place. Que la majorité de ses exemplaires soient dotés de caisson de basses représente une contreperformance parce que ce caisson de basses prendra également de la place. De plus, les barres de son possèdent des systèmes de connexion wireless, mais certains appareils n’ont pas de connectivité virtuelle et pour les combiner à la barre de son il faut obligatoirement utiliser des câbles. Dans ce cas, la barre de son perd un peu plus sa praticité. Lorsque vous utilisez une barre de son en home-cinema ou quand vous la connectez à un lecteur multi-média, il peut se produire que le son produit ne soit pas synchronisé avec l’image. Cette situation présente une véritable difficulté qu’il faudra prendre la peine de régler manuellement. Quand une barre de son est utilisée avec un Smartphone ou un portable, la venue d’une panne de courant peut arrêter d’un coup la propagation du son si cette barre n’est qu’électrique.

Cinéphiles, ne mésestimez pas les basses : 400 €

Si vous êtes motivés à mettre quelque peu d’argent et que vous regardez régulièrement des films avec un lecteur Blu-ray UHD, par ex., sélectionnez un de nos meilleurs choix équipés d’un caisson de basses, plus adéquat à la transmission des pistes audio des séries tv.

Formats audio

Dolby Digital et DTS sont des techniques de son ambiophoniques pratiquement analogues. Dans les deux cas, les fichiers audio sont compactés avec perte d’information comparé aux originaux, pour limiter l’espace de stockage requis. En général , cette compression ne diminue pas la qualité du son au point que ce soit perceptible à l’écoute. Cependant, pour atteindre une qualité sonore optimale, il vaut mieux privilégier les fichiers audio réduits sans perte d’information. C’est ce qu’apportent le Dolby TrueHD et le DTS-HD, de même que les formats plus actuels tels que le Dolby Atmos et le DTS:X.

Absence d’effet « surround »

Les fabricants mentionnent fréquemment le nombre de canaux audio dont bénéficient leur barre de son : 2.1, 3.0, 4.1, 5.1 etc. Le premier chiffre (avant le point) annonce le nombre de canaux (haut parleurs) de l’enceinte, le deuxième (après le point) annonce si le système est équipé ou non d’un caisson de basse. En théorie, un exemplaire 5.1 devrait donc offrir la sensation d’être plongé dans un véritable environnement sonore enveloppant, en trois dimensions, à la façon d’un ensemble Dolby Surround. Il ressort cependant de notre évaluation qu’il n’en est rien. N’accordez par conséquent aucune importance aux nombres qui apparaissent sur l’emballage.

Au fil du temps, les marques ont cependant cessé de promettre un vrai effet « surround », comme, par exemple, ils le faisaient il y a quelques années. L’exemplaire le plus compétitif de notre étude est de fait un simple ensemble 2.1. Nous prônons toutefois du 3.0 ou 3.1 pour les personnes en appartement qui auront ainsi avoir la possibilité de réduire le son des scènes d’action sans impacter les voix diffusés par le canal du centre.